Mamoun Salaje, dont le nom est indissociable du Grand Brel, commémore le 41ème anniversaire de la disparition du plus français des chanteurs belges, ce 9 octobre, à la FOL (Casablanca). Mamoun, qui interprète le répertoire du grand auteur et interprète belge avec le plus de justesse et d’authenticité, réunit les nostalgiques de la belle époque de Brel autour de lui. 

« Ne me quitte pas », « Amsterdam », « La valse à mille temps », « Madeleine »… autant de chefs-d’œuvre destinés aux amoureux des chansons à texte. Fidèle à celui qui lui a fait découvrir l’amour de la langue française dès son plus jeune âge, Mamoun Salaje, le fait revivre, le temps d’une soirée.

Jaques Brel a laissé un énorme héritage que ni le temps, ni les effets de mode n’ont altéré. Il a été réalisateur, acteur, puis navigateur lorsqu’il quittera le métier en 1973. Mais il aura été surtout connu et reconnu, aimé et apprécié en tant qu’auteur-compositeur et interprète des plus beaux textes de chansons françaises.

Inscrivez-vous à la newsletter Guichet.ma

Vous soyez alertés en amont des meilleurs plans, spectacles, concerts, festivals, etc...